Rencontres

Colloques internationaux

Marionnette et Thérapie a organisé en 1990 « Les rencontres de Saintes » et anime depuis 1979 un colloque dans le cadre du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières. L’association a aussi, de 1992 à 1995, coordonné un groupe franco-allemand sur le thème « Le théâtre de marionnettes en tant que champ d’expérience interculturel ».



L
es rencontres de Saintes

Du 17 au 23 septembre 1990, avec la coopération de La Maison de Polichinelle et dans le cadre prestigieux de l’Abbaye aux Dames, sur le thème "Les Arts de la Marionnette dans les champs de l’Éducation et de la Thérapie" :
• 17 septembre : Marionnette et Traditions (coordination
Huê Ly Thanh)
• 18 septembre : Marionnette et Psychopédagogie (coordination Bernadette Jost)
• 19 septembre : le matin, Activités des diverses associations “Marionnette et Thérapie” ; l’après-midi, Marionnette et Handicaps sensoriels (coordination Madeleine Lions)
• 21 septembre : Marionnette et Psychothérapie (coordination Marie-Christine Debien)
• 22 septembre : Marionnette et Psychanalyse (coordination Gilbert Oudot)
• 23 septembre : Réflexions sur les thèmes abordés, discussion générale et perspectives (coordination Colette Duflot) ; le compte rendu intégral de cette journée du 23 a été publié dans le bulletin “Marionnette et Thérapie” 1990/4.
C’est au cours de ces journées que la nécessité de regrouper les associations qui utilisent la marionnette comme médiateur, en respectant leur spécificité, a été évoquée pour la première fois.



Les colloques de Charleville-Mézières

En 1976, à la suite d’une enquête sur l’utilisation de la marionnette comme médiateur envoyé par la Commission Thérapie d’UNIMA-France, un colloque a rassemblé marionnettistes et soignants
dans le cadre du IVe Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes à Charleville-Mézières. Leurs échanges ont montré la nécessité de la création d’une association les regroupant : le 2 mai 1978, Marionnette et Thérapie fut déclarée.

Depuis cette date, un colloque international Marionnette et Thérapie se tient à l’occasion du festival
de Charleville-Mézières (avec un thème défini à partir de 1988). Marionnette et Thérapie remercie vivement les organisateurs de ce festival pour leur fidèle soutien.

1976 : colloque qui a donné naissance à l’association

1979 :
communications et discussions sur des expériences

1982 : sur la définition de la thérapie

1985 : sur la spécificité et la diversité des thérapies par la marionnette dans les différents handicaps, les troubles mentaux et sociaux

1988 : "Du corps à la parole"

1991 : "Traditions et cultures"

1994 : "Marionnettes et handicaps"

1997 : "La Marionnette et les âges de la vie"

2000 : "Du corps fabriqué au corps construit"

2003 : "Le Théâtre de marionnettes : quel espace transitionnel ?"

2006 : "Interdits – Inter-dits"

2009 : "La marionnette : fenêtres ouvertes sur la vie "


2011 : "Rites de fécondité, rites funéraires et marionnettes"

2013 : "La marionnette : un parlêtre ?"

2015 : "Le théâtre de marionnettes et ˵l’autre scène˶… de l’inconscient"

Les comptes rendus des colloques de 1979 à 2015 sont publiés dans la “Collection Marionnette et Thérapie”.

La marionnette : une autre mise en jeu du corps et de la parole

C’est le thème choisi pour le seizième colloque Marionnette et Thérapie qui s’est tenu le
16 septembre 2017. En voici le programme :

9h15 Ouverture du colloque : Gilbert Meyer, marionnettiste
9h30 Edith Lombardi, psychologue clinicienne et conteuse, auteure de livres sur le conte et son usage dans le soin psychique.
>> Le golem
>> Créé à l’aide d’un rite religieux, le golem avait forme humaine, mais était fait de glaise et ne pouvait parler. Quelle était la nature de cet être ? Que nous révèle cette légende des processus mobilisés en nous lors d’un acte de création ?
10h15 Marie-Christine Markovic, marionnettiste de la compagnie Papiers sur Fil et psychothérapeute.
>> Dehors – Dedans : un atelier de marionnettes en prison >> Au fil des séances de construction et de jeu avec les marionnettes, des processus thérapeutiques singuliers se sont installés dans cet espace clos. Des extraits du film « Oh les mains ! », réalisé avec les détenus et produit par le CH Sainte-Anne, viendront témoigner de ces mouvements.
11h30 Johanne Hamel, psychologue et psychothérapeute par l’art, professeur d’art-thérapie à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.
>> L’art-thérapie du point de vue des neurosciences >> Comment les recherches en neurosciences peuvent-elles s’appliquer à l’art-thérapie ? La co-auteure de « L’art-thérapie, mettre des mots sur les maux et des couleurs sur les douleurs » (Larousse, 2015) présente sa démarche en l’illustrant par une étude de cas.
14h00 Sophie Pertuy, psychologue clinicienne et peintre, et Violaine Roméas, marionnettiste et médiatrice artistique.
>> Troubles du comportement alimentaire et marionnettes >> Regards croisés sur les accords et désaccords du corps et son image lors d’un atelier de fabrication de marionnettes et leur mise en jeu dans le cadre d’une unité de psychologie médicale.
15h00 Ateliers
1 >> Les rituels de mise en jeu du corps dans un atelier marionnette proposé par Valérie Gentile Rame, marionnettiste de la compagnie Gé Ré Vé Populage et Adeline Monjardet psychologue clinicienne, auteure de « Créer un atelier thérapeutique avec des marionnettes » (Érès, 2017) : les participants seront invités à pratiquer ces rituels puis à réfléchir à leur utilité selon le type d’atelier mis en place et les problématiques des participants accueillis.
2 >> Comment accueillir les phénomènes transitionnels en s’appuyant sur le dispositif proposé par Véronique Aubry-Humbert, art-thérapeute, plasticienne au sein d’un hôpital de jour pour adolescents : présentation d’expériences vécues dans le cadre d’un groupe marionnette et réflexion clinique sur quelques-uns des axes du dispositif employé, de la fabrication d’un objet-marionnette support de projection et de corporalité à la circulation d’une parole.
16h15 Hubert Jégat, auteur et metteur en scène de CréatureS compagnie.
>> Des visages, des figures >> Projection d’un documentaire réalisé en 2016 témoignant d’une aventure artistique singulière menée avec un groupe d’adultes en situation de handicap mental : « la question du regard est au cœur de ce projet, le regard que l’on porte sur soi, le regard des autres, le regard de la caméra mais aussi le regard du spectateur ».
17h00 Retours d’ateliers, échanges, conclusion

Dans le off de ce colloque mais dans la même salle :
– à 18 heures : présentation des actes du colloque 2016 de l’ÉNAM à Saguenay (Canada) par Richard Bouchard, marionnettiste, directeur de cet établissement qui accueille en journée des adultes souffrant de difficultés psychiques ; le thème de cette rencontre était
Santé mentale, médiation culturelle et éducative : les rôles de l’art et de l’éducation.
– pendant les pauses :
>> exposition de marionnettes sélectionnées par Annette Masquilier, issues des activités du Centre La Pommeraie, qui accueille des adultes handicapés mentaux à Ellignies-Sainte-Anne près de Tournai (Belgique).
>> exposition-vente de publications récentes sur l’utilisation de la marionnette en thérapie.

ACTUALITÉS

 
Prochain stage de cinq jours : Le théâtre de marionnettes dans un dispositif à visée thérapeutique du 26 février au 2 mars, à Angers.

 

Les activités de Marionnette et Thérapie de septembre 2017 à juin 2018 sont résumées en quatre pages à télécharger ici ►….

 

Adeline Monjardet, qui contribue aux activités de Marionnette et Thérapie, vient de publier Créer un atelier thérapeutique avec des marionnettes aux Éditions érès. Cet ouvrage, disponible depuis le 6 avril, est centré sur l’utilisation de la marionnette avec des enfants en difficulté psychique.